Métabolisme

Le taux de glucose dans le sang (glycémie) est régulé par des mécanismes complexes faisant notamment intervenir une hormone intestinale, le GLP-1, qui lors de sa sécrétion dans les intestins ira stimuler la sécrétion de l’insuline au niveau du pancréas. Mais il faut savoir que la flore intestinale est la gardienne du bon fonctionnement des système de régulation de la glycémie. Une modification de la flore intestinale suite à une mauvaise alimentation ainsi que par certains polluants environnementaux sera alors à l’origine d’un mauvais fonctionnement de l’insuline (émergence d’une flore Gram négatif inflammatoire). Lorsque cette flore est défaillante, le taux de sucre dans le sang est trop élevé et on parle alors d’hyperglycémie, facteur caractéristique du diabète. Non diagnostiqué ou non traité, le diabète peut entrainer des désordres à différents niveaux dans l’organisme : rétinopathie comme la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age), maladies cardio-vasculaires (infarctus, péricardite, hypertension, insuffisance cardiaque, thrombose…) ou encore le pied du diabétique, neuropathie responsable d’hyperkératose, de saignements et d’ulcérations avec des difficultés à cicatriser qui peuvent entrainer l’amputation.

Voici le seul résultat

HAUT