Femme

Le cycle menstruel féminin peut parfois s’accompagner de désagréments plus ou moins graves tels que l’aménorrhée (absence de règles), des cycles trop courts (polyménorrhée) ou trop longs (oligoménorrhée) parfois accompagnés de problème d’infertilité, des règles trop longues ou trop abondantes (hyperménorrhée ou ménorragie) ou encore douloureuses (douleurs au ventre, nausées, maux de tête, vomissements – on parle alors de dysménorrhée), et parfois des saignements en dehors des règles (métrorragies).

La ménopause quant à elle provoque des changements endocriniens (diminution de la synthèse d’oestrogène, hormone féminine associée à la fertilité), physiques et psychologiques entrainant souvent des symptômes plus ou moins supportables suivant les femmes : bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, fatigue, troubles urinaires, de l’humeur, du sommeil… Elle s’associe parfois d’une prise de poids. Avec l’âge, le métabolisme ralentit et le corps brûle moins rapidement les calories, la masse musculaire a tendance à diminuer et la masse graisseuse à augmenter. La baisse de synthèse d’oestrogènes favorise également la rétention d’eau avec pour conséquence la production de cellulite.

Voici les 2 résultats

HAUT